Baisse du prix du pétrole et impacts (février 2015)

Baisse du prix du pétrole et impacts (février 2015)

 

  1. Histoire du prix du baril

 

Depuis la découverte du pétrole en 1859, le marché pétrole n’a cessé de croître notamment suite à l’invention de l’automobile à la fin du 19e siècle et la découverte de nombreux puits de pétrole un peu partout dans le monde (États-Unis, Irak, Libye, Arabie Saoudite, Koweït).

Le prix du baril a alors augmenté constamment, mais selon la même tendance que la croissance économique.

Cependant en 1973 le prix s’envole parce que les États arabes décident de hausser les prix du baril pour protester contre le soutien américain aux irakiens pendant la guerre du Kippour. C’est le premier choc pétrolier. Le même scénario se répète en 1979 après la révolution iranienne qui perturbe les exportations en pétrole de la région. Depuis sa découverte, les prix du baril ne cessaient donc d’augmenter. Cependant, en 1986, le premier contre-choc pétrolier, dû à la surproduction de pétrole et au ralentissement de l’économie mondiale, casse les prix du baril à 7 dollars. De nouveau, une forte augmentation des prix se produit à partir de 2003 jusqu’à la crise financière de 2008 où le baril passe de 145 dollars à 40 dollars.

 

  1. Conséquences de la chute du prix du pétrole

 

Connaissons-nous aujourd’hui, avec une chute de 51,7% du prix du baril depuis juin, un nouveau contre-choc pétrolier ? Quelles en sont les raisons ? Et les conséquences ?

 

Suite, d’une part, à la crise économique de 2008, et, d’autre part, à l’augmentation du coût des importations de pétrole en Europe, en Chine et au Japon à cause de l’envol du dollar, la consommation de pétrole a fortement chuté alors que celle des énergies concurrentes, plus rentables, a augmenté. Il y a donc eu une baisse de la demande en pétrole. Parallèlement, comme l’OPEP a quand même décidé de maintenir son niveau de production, il y a eu une surproduction du pétrole et l’offre a continué d’augmenter. Selon les mécanismes de l’offre et de la demande, le prix du pétrole a naturellement baissé. Mais il y a aussi eu des raisons politiques.

 

Aujourd’hui dans le monde, le pétrole est une arme économique. Elle est souvent utilisée pour affaiblir certains pays dont l’économie est dépendante de son exportation. On cite notamment l’annexion de la Crimée par la Russie.

 

Avantages de la baisse du prix du pétrole :

La chute du cours du baril présente de nombreux avantages économiques. Cette chute va permettre de relancer l’économie mondiale et équivaut à réinjecter 1100 milliards de dollars dans l’économie mondiale. En France la facture énergétique va diminuer de 5 milliards de dollars. Cette chute permet aussi l’arrêt de la production des gaz de schistes qui ne sont plus rentables.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s